Avertir le modérateur

  • Bessancourt : mention du jury du grand prix de l'environnement 2007 pour sa coopération décentralisée avec Zé (Bénin)

    Le partenariat entre la commune de Zè au Bénin et la Ville de Bessancourt est né de la volonté commune de préserver l’environnement et de sensibiliser les populations respectives aux enjeux du développement durable.
    A Zè, la prolifération des sachets plastiques dans l’environnement constitue un problème de salubrité publique. Les animaux d’élevage ingèrent les déchets plastiques, en meurent d’étouffement et la pollution se développe tout au long de la chaîne alimentaire. Le problème sanitaire des sachets plastiques renvoie à celui de la qualité de l’eau dans les pays en voie de développement. Sur la commune, 10 % de la population est encore très mal desservie en eau potable et certains villageois doivent faire des kilomètres pour s’approvisionner ou alors utilisent les eaux de ruissellement impropres à la consommation.
    Sur le plan socio-économique, l’exode des jeunes, est une situation préoccupante. L’absence de perspective professionnelle et le faible niveau de commerces et de services sur la commune, provoquent leur départ pour les grands centres urbains Béninois ou vers les pays occidentaux.
    Suite à une première rencontre des deux communes en octobre 2005, par l’entremise de l’Unité de Protection de l’Environnement (ONG béninoise qui favorise les échanges entre collectivités des deux pays), les objectifs du partenariat ont été définis sur la base de ce constat environnemental et socio-économique.
    La collecte et le recyclage des sachets en plastique en objets usuels destinés à la commercialisation, la réhabilitation et la construction d’équipements hydrauliques et la construction d’un centre de formation aux métiers de l’artisanat et de service, constituent les premières actions programmées du projet de coopération décentralisée.

    Les intérêts environnementaux :

    · Sur le plan environnemental, la mise en place de la collecte et le recyclage des sachets en plastique et son essaimage sur l’ensemble du territoire communal permettra dans le temps :
    - la résorption dans l’environnement et la préservation du paysage rural,
    - la préservation du bétail et de la faune sauvage au niveau local
    - Limiter la contamination par les composants plastiques de la chaîne alimentaire,
    - la préservation du pétrole, matière première du plastique.

    · Le « projet eau » consiste à rénover et à construire des équipements hydrauliques (château d’eau, forages et puits mécanique, bornes fontaines et adduction d’eau villageoise). Il permettra à terme :
    - d’améliorer l’accessibilité à l’eau potable des populations qui n’en bénéficient pas encore ou qui sont trop éloignées des points d’eau potable,
    - éviter le développement de maladies transmises par l’eau,
    - d’améliorer les conditions sanitaires, notamment lors des activités de soins des dispensaires de la commune.


    · La promotion des projets auprès de la population à Bessancourt (informations dans le bulletin municipal, action de sensibilisation auprès des scolaires, soirées-débats sur les inégalités Nord/Sud,…), vise à :
    - Amener la réflexion sur la protection de l’environnement à l’aide d’une réflexion Nord/Sud ;
    - Changer les comportements des populations pour adopter des gestes en faveur de l’environnement.

    · La formation au recyclage des sacs et à leur transformation en objets usuels, inclut une sensibilisation des apprenties à la protection de l’environnement.


    Les intérêts sociaux:

    A Zè :

    · Les actions du projet de coopération décentralisé prennent une dimension sociale importante car elles intègrent les objectifs suivants ;
    - insérer par l’économie des publics en difficulté sociale et éloignés de l’emploi. La commune de Zè a donné la priorité aux jeunes femmes déscolarisées en prenant comme base pédagogique l’activité de recyclage des sachets plastiques,
    - assurer une rémunération décente pour ces jeunes apprenties,
    - donner accès aux savoirs de base et à une qualification professionnelle aux jeunes béninois et béninoises,
    - participer à la limitation de l’exode des jeunes vers les grands centres urbains ou vers les pays occidentaux qui se termine souvent par un échec social,
    - et ainsi lutter contre la pauvreté.

    A Bessancourt :

    · Ce projet de coopération a pour objectif de susciter la réflexion, chez les Bessancourtois, sur les échanges entre le Nord et le Sud afin de transformer leur mode de consommation vis-à-vis des enjeux du développement durable.
    · La participation citoyenne est une dimension importante du projet. Elle se traduit par la création de l’association « appel de Zè », dont les membres sont Valdoisiens et souhaitent s’investir dans une démarche de solidarité internationale en soutenant l’activité de recyclage.


    Les intérêts économiques :

    · Le développement de formations aux métiers de l’artisanat et des services permettra de développer une offre de services inexistants ou disparus sur la commune de Zè.
    · Une offre locale de formations participera ainsi au développement économique de la commune, en contribuant au maintien du petit commerce et de l’artisanat (coiffure, réparation mécanique, menuiserie,…).

  • Eco quartier : mode d'emploi

    Bessancourt accueillera dans les années à venir un éco-quartier ?

    pourquoi? comment? 

     

    Pourquoi un éco_quartier ? Pour répondre à des besoins en logement, pour répondre aux préconisations du schéma directeur d’île de France, pour dynamiser notre commune.

    Qu’est-ce qu’un éco quartier ? C’est un projet de construction d’habitation intégrant des normes très exigeantes en normes d’isolation, de performance énergétiques, et de sources énergétiques alternatives (géothermie, solaire…). L’objectif est également de travailler sur le choix des matériaux utilisés(éco-compatibilité) , et de travailler sur la récupération des eaux pluviales pour une utilisation domestique. Nous travaillons sur ce projet depuis deux ans.

    Quel type d’habitation ? R+2+comble pour de petits collectifs, pavillonnaires pour l’individuel .

    Ces habitations seront à l’image de Bessancourt, diverses dans leurs conceptions et leurs matériaux, tout en gardant une harmonie paysagère notamment grâce aux coulées vertes et les jardins familiaux.

     

    Quels équipements ? Un centre de loisirs, une maison de la petite enfance, une salle polyvalente. Le tout situé près de la gare.

     

    Qui habitera dans ces logements et sous quelles modalités ? 80% des logements seront accessibles à l’accession privée avec notamment le mécanisme d’aide pour les propriétaires qui souhaiteront destiner des logements à la location privée. 10% seront des logements locatifs conventionnés pour les revenus modestes. 10% feront l’objet d’une aide à l’accession à la propriété.

    Des logements seront conçus pour nos anciens. Nous cherchons un accord avec le CROUSS pour conventionner quelques logements pour nos étudiants.

    Bessancourt compte à ce jour 22,5% de logements sociaux.

    Quand commencera à se réaliser ce nouveau quartier, et à quelle échéance se terminera-t-il ? Il pourrait débuter l’an prochain et se terminer vers 2015.

    Prochaine étape : Deux enquêtes publiques seront prochainement programmées, pour valider la pertinence et les caractéristiques du projet, et pour permettre l’acquisition des terrains.Nous vous tiendrons informés de ces dates.

    Un samedi thématique est d’ores et déjà prévu, le samedi 24 novembre de 10h à 12h à  Bessancourt salle Paul Bonneville, sur le thème « qu’est ce qu’un éco quartier ? ».

    Les non-bessancourtois sont les bienvenus également !

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu