Avertir le modérateur

Retour sur Serge Latouche

 Le projet de la décroissance n'est pas nouveau. « Il était déjà présent dans les livres d'André Gorz (in Capitalisme, socialisme, écologie . Désorientations, orientations ) et de Bernard Charbonneau (i n Une seconde nature ) » affirme Serge Latouche, même si le terme de « décroissance » n'est apparu qu'en 2002, en réaction au concept de «développement durable ». Cet économiste voit dans l'émergence de ce projet une double filiation. L'une est la critique écologiste de la société industrielle exprimée dans le rapport du Club de Rome en 1970 (paru en France sous le titre "Halte à la croissance ? Rapport sur les limites de la croissance "). Un exercice de prospective sérieux qui prédisait l'effondrement du système mondial sous l'effet de la croissance économique, démographique et de l'épuisement des ressources de la planète. L'autre filiation, à laquelle lui-même est rattaché (à partir de ses sources marxistes), c'est la critique de l'économie politique et du développement telle qu'elle a pu être énoncée par Ivan Illich ou Vandana Shiva. Et telle qu'elle s'est exprimée en point d'orgue lors du colloque au siège de l'Unesco, à Paris, en 2002, qui avait pour thème générique : "Défaire le développement". (les actes ont été publiés sous ce même titre aux éditions Parangon).

Le développement est vu comme un moyen de poursuivre la colonisation (l'occidentalisation) du monde, dont le stade le plus avancé n'est autre que la colonisation de l'imaginaire. Dès lors, le fameux rêve du produire plus pour consommer plus s'étend à toute la planète, avec les conséquences désastreuses que l'on sait. Ce "rêve" à long terme insoutenable est favorisé par le développement des énergies fossiles. En germe dès l'émergence de la société industrielle, au XVIII ° siècle, il a essentiellement pris forme dans la deuxième moitié du XX° siècle avec l'avènement de la société de consommation. Laquelle a pris son essor sous l'action de trois « pousse au crime » : la publicité, l'obsolescence programmée des objets (dont la durée de vie est de plus en plus courte, qu'on songe aux appareils électro-ménagers) et le crédit.

L'une des principales conséquences de ce développement débridé, c'est que nous dépassons aujourd'hui de 40% les possibilités de régénération de la biosphère et la seule façon de revenir à l'équilibre, c'est que les pays du nord réduisent de 75% à 85% leur consommation. Une dérive qui avait déjà été pointée lors de la conférence de Stockholm (le premier Sommet de la Terre) en 1972.

A bas le développement durable, vive la décroissance conviviale !

Pour Serge Latouche, le développement durable n'est « qu'un bricolage conceptuel visant à changer les mots à défaut de changer les choses » (cf Survivre au développement, éd. Mille et une nuits). Dans un monde où la communication est reine, le terme de décroissance s'est imposé comme un slogan volontairement provocateur   .

Les partisans de la décroissance sont contre la croissance pour la croissance . Il convient de toujours rappeler que pour que tous les pays puissent adopter le mode de vie occidental, il faudrait plusieurs planètes Terre.  la décroissance ne s'oppose pas à la "croissance" qui permet de nourrir ceux qui ont faim. La décroissance n'est pas une croissance négative.

Non à la décroissance subie. Oui à la décroissance choisie. Dans un cas, on la récession et son long cortège de malheurs. Dans l'autre, la sortie heureuse - si elle est pensée, anticipée et assumée collectivement - de ce modèle "complètement con" qui nous conduit dans l'impasse mais que l'on continue d'exporter.

la décroissance comme solution à la crise ?

les ouvrages de Serge Latouche permettent d'ouvrir des pistes de réfléxions à mettre en perspectives avec le dernier ouvrage d'Attali.

 

Commentaires

  • C'est vraiment bien, je bookmarke votre blog. Votre blog me donne envie d'en créer un également... j'espère que j'y arriverai !

  • Au-delà des grandes idées, reste à développer les solutions pratiques. Ceux qui essayent de s'y coller montrent que c'est loin d'être facile (par exemple http://yannickrumpala.wordpress.com/2010/04/10/sur_les_conditions_de_la_decroissance/ ).

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu