Avertir le modérateur

  • pour ceux qui n'ont pas pu la visiter : la maison passive de Bessancourt

    Maison passive à Bessancourt par KARAWITZ Architecture

    Maison passive à Bessancourt par KARAWITZ Architecture

    À  Bessancourt dans le Val d’Oise, l’agence Karawitz Architecture réalise la toute première maison d’Île de France à recevoir le prestigieux label europééen « Passivhaus ». Fermée au nord pour limiter les déperditions thermiques et ouverte sur le sud pour profiter des apports solaires, cette maison en bois est aussi une réplique sculpturale et abstraite de la maison traditionnelle.

    Elles sont maintenant une centaine à être construites ou en cours de construction en France, les maisons Passives ne sont cependant que 2 à être certifiées dans tout le pays, y compris celle de Karawitz Architecture.*
    Le label européen « Passiv Haus Institut » est à la base de la construction de la maison à énergie postive de Karawitz. Les performances de ce standard devraient s’inscrire dans la future règlementation RT2020, ce qui place cette maison en avance de 10 ans sur son temps.
    Installée à Bessancourt dans le Val d’Oise, elle est à ce jour : * – la première maison certifiée Passive d’Ile de France – la maison certifiée Passive la plus performante de France
    Au-delà de ses qualités purement environnementales, la maison de Karawitz promet avant tout d’offrir une « haute valeur d’usage » pour ses habitants. Avec ses géométries simples et son apparence sobre, cette maison surprend d’abord par son accueillant volume en rez-de-jardin. Son bardage ajouré appelle la curiosité à l’extérieur et créé un jeu d’ambiances toutes particulières à l’intérieur.
    C’est une véritable rencontre avec l’espace, pas seulement avec l’objet technique hors norme, qui est proposée ici

    KW BES EXT5DSC_0034

    Elles sont maintenant une centaine à être construites ou en cours de construction en France, les maisons Passives ne sont cependant que 2 à être certifiées dans tout le pays, y compris celle de Karawitz Architecture. Le label européen « Passiv Haus Institut » est à la base de la construction de la maison à énergie postive de Karawitz. Les performances de ce standard devraient s’inscrire dans la future règlementation RT2020, ce qui place cette maison en avance de 10 ans sur son temps.

    Cette maison est donc à ce jour la première maison certifiée Passive d’Ile de France  et la maison certifiée Passive la plus performante de France.

    Au-delà de ses qualités purement environnementales, la maison de Karawitz promet avant tout d’offrir une « haute valeur d’usage » pour ses habitants. Avec ses géométries simples et son apparence sobre, cette maison surprend d’abord par son accueillant volume en rez-de-jardin. Son bardage ajouré appelle la curiosité à l’extérieur et créé un jeu d’ambiances toutes particulières à l’intérieur. C’est une véritable rencontre avec l’espace, pas seulement avec l’objet technique hors norme, qui est proposée ici.

    DSC_0025

    Réplique sculpturale et abstraite de la maison traditionnelle, un physique qui lui permet de s’insérer harmonieusement dans son contexte environnant et qui rendrait presque indécelable voire superflu son véritable atout : ses performances énergétiques poussées à l’extrême.

     

    Très fermée au nord pour limiter les déperditions et très ouverte sur le sud pour profiter des apports solaires gratuits, cette maison est le fruit d’efforts techniques encore rares en France, pourtant réalisés par des entreprises françaises et une agence d’architecture française.

    DSC_0016DSC_0023

    _MG_6948

     

    La dalle de fondation est le seul élément en béton. Toute la structure de la maison naît de l’assemblage de panneaux en bois massif de très grande dimension, préfabriqués en atelier et assemblés sur place.

    Une seconde peau vient envelopper le squelette de bois. La volonté d’installer un bardage ajouré est née d’une double inspiration. Rappelant à la fois les granges typiques de cette région ou les canisses des banlieues, il passe devant les fenêtres au nord et finit de se dérouler sur la toiture. Des volets identiques viennent se poser sur les grandes baies au sud pour jouer d’ombres et de lumières dans la maison, de jour comme de nuit. Le matériau naturel a été instinctivement choisi pour ses qualités esthétiques et économiques.

    Des panneaux photovoltaïques en toiture viennent compléter le programme et produisent 2464985 kwh/an d’énergie

    _MG_6557_MG_6576_MG_6583

    _MG_7152
    _MG_7130
    _MG_6643_MG_6638_MG_6623

    _MG_6898
    _MG_6615
    _MG_6597_MG_7071_MG_7005_MG_7099_MG_7059

    SHON: 177m2

    Budget: 0,28M€
    Phase : Livré en août 2009
    MO : Privé
    Equipe : KARAWITZ avec Solares Bauen (thermie), DI Eisenhauer et Philippe Buchet (structure)
    Lieu : Bessancourt (95) France

    Photos © Hervé Abbadie et Karawitz

    Remerciements à Caroline @Karawitz

    + Plus d’infos sur Karawitz Architecture

  • soirée débat sur la malbouffe et la consommation animée à Paul Ariès à Bessancourt

    thumbnail.jpgPaul Ariès est invité le 22 septembre à 21h, à la bibliothèque Keller.

    La bibliothèque Keller est derrière la mairie !

    N'hésitez pas à venir !

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu