Avertir le modérateur

  • Article dans VO/News sur un accord PS/Europe Ecologie les Verts

    Accord PS/Europe Ecologie Les Verts : « Une occasion unique d’entrer au Conseil général »

    (24/11/2010 18:21)


    Si socialistes et écologistes n’ont pas réussi encore à s’entendre sur un accord dès le premier tour des élections cantonales, Jean-Christophe Poulet, maire Europe Ecologie de Bessancourt a tenu à rappeler l’importance de ne pas rater cette opportunité. « C’est une chance historique d’entrer au Conseil général et d’avoir un élu écologiste au poste de vice-président » explique-t-il.

    « Il faut un accord ». Ferme et décidé, Jean-Christophe Poulet ne veut pas jeter le bébé avec l’eau du bain. S’il juge, comme son secrétaire départemental, la proposition du PS « insatisfaisante », le maire de Bessancourt ne veut surtout pas claquer la porte au nez des socialistes. « Nous sommes beaucoup d’écolos à souhaiter un accord avec le PS » ajoute l’élu.

    Réuni lundi, le conseil départemental d'Europe Ecologie Les Verts Val d'Oise a refusé le compromis proposé par le PS, à savoir le soutien des socialistes aux candidats EELV sur les cantons d’Argenteuil-Nord, de Beauchamp et de Viarmes. Selon les pronostics de François Delcombre, secrétaire départemental du mouvement, cela ne laisserait qu’une place pour un élu écolo au Conseil général. Une perspective que ne partage pas Jean-Christophe Poulet. Lui verrait bien deux élus « verts » à l’assemblée départementale. « Le canton de Beauchamp est gagnable, précise-t-il. Ca peut être compliqué mais la vocation des écologistes est aussi d’aller au combat. »
    Ainsi dans le meilleur des cas, cet accord permettrait à Europe Ecologie Les Verts d’avoir deux représentants, un nombre encore loin de leur potentiel. « C’est sûr qu’en se référant aux résultats des élections régionales, la mouvance environnementale devrait avoir 3 élus au Conseil général, poursuit Jean-Christophe Poulet. Toutefois, nous ne devons pas passer à côté de l’occasion d’y siéger parce qu’on obtient qu’un ou deux élus. » Une chose est sûre, comme François Delcombre, il souhaite que le PS revienne dans les négociations avec d’autres propositions.

    La présidence du C3D en ligne de mire


    Le maire de Bessancourt estime qu’il y a « d’autres pistes de réflexion. » « Le PS peut nous proposer la présidence du Conseil Départemental du Développement Durable, appuie-t-il. Cela permettrait à l’éventuel vice-président Europe Ecologie Les Verts de ne pas être isolé. Ce serait même une bonne courroie de transmission pour nos idées. » Autre possibilité envisagée par l’édile: « nous pouvons ressortir trois ou quatre objectifs communs précis à atteindre d’ici 2014 en terme d’environnement comme le devenir de la plaine de Pierrelaye par exemple. » Un Agenda 21 départemental en quelque sorte.

    « Volontariste », Jean-Christophe Poulet est formel : si le PS fait un effort, il faut qu’Europe Ecologie Les Verts saisisse cette « occasion unique » d’être représenté au sein du Conseil général.



Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu