Avertir le modérateur

Jean-Christophe Poulet - Page 5

  • Chère Martine AUBRY,

    Chère Martine AUBRY,

     

    Je t'écris pour te dire tout d'abord mon admiration pour ton action passée en qualité de Ministre et tes initiatives en faveur de l'économie, de la solidarité, de l'éducation, de l'environnement dans ta ville de Lille.

    Je t'écris pour te dire que j'ai souvent apprécié tes interventions , ton ouverture aussi, ton audace d'avoir ouvert ton équipe au MODEM et à d'autres tout en gardant tes valeurs et tes idées. Je pense que tu aurais été une bonne Présidente de la République. 

    Martine, j'ai  entendu ce que tu disais aujourd'hui , mercredi 10/12/2014, à propos de la Loi Macron. Cela m'a fait un peu de mal. Je me demandais si comme moi le dimanche parfois tu allais en forêt, ou au cinéma, ou tu restais à lire le dernier Modiano, ou tu travaillais tes dossiers, ou encore tu allais faire des courses car tu n'en avais pas eu le temps en semaine et que les enfants avaient besoin d'une paire de basket, d'un livre, envie d'un CD. Si tu connaissais des jeunes qui avaient besoin de travailler, même le dimanche.

    Tu évoquais un moment de vérité. Je suis d'accord, même si je trouve la Loi Macron encore assez peu imaginative , trop verticale, ne laissant pas suffisamment la place à la créativité des territoires et des citoyens. C'est un autre débat. nous en reparlerons. 

    Mais je ne suis pas d'accord sur le sens que tu mets sur "le moment de vérité".

    Le vrai "moment de vérité" aura lieu quand la gauche acceptera de s'adapter aux besoins d'une jeunesse au bord du monde. En frontière d'acquis qui ne les concernent pas. Alors me diras tu, pourquoi cela ne les concerne pas ? Et bien parce-que le monde a changé. que nos jeunes le savent. Et que la gauche l'ignore. sur un tas de sujet, la solidarité, la partenariat, l'initiative...

    les jeunes ne veulent plus d'amortisseurs sociaux en attendant qu'un jour peut-être ils aient le droit au graal, au CDI, à la fonction publique , au logement. Sans que plus personne n'y croit vraiment.

    Je crois qu'il faille aller vers de nouveaux acquis et de nouvelles protections tout en garantissant l'accès au travail. Tout en inventant le travail de demain. 

    La gauche ne peut plus se contenter d'errer tel Oedipe aveugle au monde tel qu'il est. Parfois, mais je sais que je caricature, j'ai l'impression que pour toi le monde semble être celui de ceux qui bénéficient de tous les acquis. 

    Le moment de vérité, c'est quand la gauche aura une pensée imaginative et déterminée. Une pensée créatrice , une pensée pour ceux qui n'ont pas ce jour accès à une vie digne.

    Ce temps ne semble pas être venu hélas pour la gauche. pourtant pourtant, il serait temps d'aller vers ceux qui rament , qui souffrent  qui pourtant inventent et relèvent des défis tous les jours . Pas en leur imposant notre compassion humiliante avec son cortège de mesures dit d'accompagnements , mais avec la vision d'une société de l'inclusion qui se dote des outils pour y parvenir. qui  invente.  il serait temps de ne plus voir le partenariat comme réservé à quelques uns. C'est bien mal connaitre les aspirations de toute une jeunesse . Pour que des initiatives existent,  il faut ouvrir les yeux, renverser la table et lever des freins. Si ensuite tout va trop vite, t'inquiète pas, il sera temps de réguler. De se doter de nouveaux acquis. Et bien entendu on dressera une nouvelle table plus juste. On y déjeunera le Dimanche et aussi d'autres jours en se disant qu'on s'était fait peur.  Mais ne rien faire, c'est abandonner.

    La loi Macron n'est pas parfaite. Les parlementaires  l'amenderont. Mais avoue que certaines critiques contre cette loi sont édifiantes .

    Enfin je voulais te dire que pour un tas de raison, j'aime bien ta ville. C'est bon de faire ses achats au furet du nord...même le dimanche. Comme c'est bon , dans ta ville comme ailleurs, d'aller au cinéma,au théâtre et pas que le dimanche.  Des jeunes travaillent le dimanche et ont  aussi une vie culturelle familiale et sociale.

    Et d'ailleurs, il faut promouvoir la vie culturelle, le goût des belles choses. Tous les jours et partout à commencer par l'école. Et là je sais que nous sommes d'accord.

    Ne pensons pas ce qui est bon à la place des gens, chère Martine. ce n'est pas très grave de faire ses courses le dimanche. ce qui est grave serait de ne plus rien tenter, paralyser entre une gauche recroquevillée et une droite brutale. Il y a autre chose à tenter. Enfin je crois.

    chère Martine, mes sincères salutations,

    Jean-Christophe POULET

     

     

     

  • Conference thématique du Front Democrate : Les répercussions en France des bouleversements géopolitiques"

    Le Front Démocrate, vous donne rendez-vous pour une conférence thématique le samedi 13 décembre à 14h30, intitulée « Les répercussions en France des bouleversements géopolitiques. »
    Seront présents, aux côtés de Jean-Luc Bennahmias, Président du Front Démocrate :

    • Antoine SFEIR (journaliste, politologue, également directeur des Cahiers de l’Orient, et Président de l’ILERI) ;
    • François-Michel LAMBERT (Député des Bouches-du-Rhône, spécialiste des questions d’enjeux énergétiques).

    D’autres personnalités sont également invitées, nous les indiquerons ici dès réception de la confirmation de leur participation.

    Le colloque se déroulera le samedi 13 Décembre de 14h30 à17h30

    Lieu du colloque :

    • Salle  » Les Calanques « 
    • Face au 52, quai du Point du Jour
    • Port Les Studios
    • 92100 BOULOGNE BILLANCOURT
    • (A 300 mètres de la Tour TF1)

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu