Avertir le modérateur

grand paris

  • Antonio DUARTE, président de l'association Grand Paris, s’inquiète des conséquences de l'élection de Patrick DEVEDJIAN à la tête de Paris Métropole.

    Inquiétudes d'Antonio DUARTE président de l'Association Grand Paris sur l’avenir de la Métropole

    Mon ami Antonio Duarte, président de L’Association Grand Paris s’inquiète de l’élection de Patrick Devedjian, représentant pour lui "les banlieues bourgeoises de l’ouest parisien" a la tête de Paris Métropole . grâce à cette élection, Patrick Devedjian co-présidera la mission de préfiguration de la future Métropole du Grand Paris . Pour Antonio Duarte, l'enjeu est pourtant de taille : La Métropole du Grand Paris doit  transcender les clivages géographiques et politiques pour unifier plusieurs strates historiques, sociales et économiques qui ont façonné la capitale et ses banlieues . le Président de la future Métropole doit gouverner dans l’intérêt général . Qu'en sera-t-il d'un président qui a défendu des intérêts contraires au projet de Grand Paris.

    En effet, les craintes d'Antonio Duarte sont étayées par  les premières déclarations de l’intéressé, ne souhaitant pas mettre en œuvre la mutualisation fiscale a l’échelle métropolitaine, refusant toute politique urbaine coordonnée a l’échelle de l’agglomération, et réfutant toute crise du logement en Ile de France.

    Pour Antonio Duarte, économiste et urbaniste, Président de l’Association Grand Paris « La Métropole doit être un espace de débat démocratique et de consensus Républicain autour des enjeux majeurs du Grand Paris et d’une ambition partagée pour construire  une métropole européenne attractive, solidaire et durable ! Nous appelons les Parlementaires a conforter le statut de la Métropole du Grand Paris et ne pas céder aux injonctions de certains élus qui souhaitent conserver une agglomération hétérogène qui reproduirait de la ségrégation urbaine et sociale ! L’attractivité du Grand Paris proviendra d’abord de la qualité de vie retrouvée dans le cœur de l’agglomération et d’un projet ambitieux qui associera les habitants dans l’attente d’une élection au suffrage universel en 2020 pour la Métropole du Grand Paris ! ».

    L'Association Grand Paris a été crée en octobre 2006 dans l’objectif de sensibiliser l’opinion publique et les pouvoirs publics sur la nécessité de créer un Grand Paris afin d’améliorer la qualité de vie de l’agglomération parisienne.

     

     

     

  • Communiqué de presse Grand Paris

     

    communiqué

    Par Jean-Luc Bennahmias | Président du Front Démocrate

    Par Jean-Christophe Poulet I Maire de Bessancourt (95), co-Président du Front Démocrate Ile de France

    Par Alda Pereira-Lemaitre I Ancien Maire de Noisy le Sec (93), co-Présidente du Front Démocrate Ile de France

     

     

    Un Grand Paris plus solidaire et démocratique !

     

    Le Grand Paris sera plus solidaire et démocratique ! Le Front Démocrate Ile de France salue l’accélération du calendrier du Grand Paris avec les annonces de Manuel Valls qui permettent de donner corps a la future Métropole du Grand Paris avec une gouvernance démocratique avec un Maire élu au suffrage universel direct dès 2020, un Etablissement Public de Coopération Intercommunale a fiscalité propre dès 2016 coordonnant l’ensemble des Territoires de la métropole et doté de compétences fortes en matière d’urbanisme, de logement et de développement économique, un métro du Nouveau Grand Paris achevé en 2020 et budgétisé.

     

    Le Front Démocrate Ile de France fera des propositions pour accroître les moyens politiques de la future Métropole de mieux coordonner l’aménagement urbain eafin d’améliorer la qualité de vie des franciliens et l’attractivité internationale de la métropole ! Nous souhaitons que le périmètre soit élargit en intégrant les villes nouvelles limitrophes ainsi que les deux aéroports, proposition qui fait un large consensus et qui répond a une nécessité d’organiser l’ensemble de la métropole dense. Enfin, le Front Démocrate souhaite conserver une Métropole forte qui soit le lieu de la péréquation fiscale afin de doter le futur Maire du Grand Paris, élu en 2020 au suffrage universel direct de moyens de mettre en œuvre une politique métropolitaine cohérente et ambitieuse ! La CFE doit rester a l’échelle de la Métropole avec un taux harmonisé et une redistribution vers les Territoires. N’ajoutons pas une couche administrative a la Métropole qui risque d’accentuer les enjeux de pouvoirs locaux et de concurrence entre Territoires au sein de la Métropole !

     

    Pour Jean Luc Bennahmias, Président-fondateur du Front Démocrate : « je salue la méthode de dialogue de l’ancien Maire d’Evry qui a su rassembler les élus de la Métropole derrière un projet collectif ambitieux et permettant de sortir de soixante ans d’immobilisme. Je souhaite que la Métropole d’Aix-Marseille ait le même élan pour sortir des joutes politiciennes qui minent le débat actuel pour s’occuper d’améliorer la qualité de vie des habitants et l’attractivité de nos territoires. L’attractivité internationale du Grand Paris doit rayonner sur l’ensemble du pays avec l’implantation de sièges sociaux, la création de centres de recherche, et de pôles de compétitivité stratégiques. Elle doit aussi irriger notre territoire avec des complémentarités avec les grandes métropoles régionales qui doivent aussi être renforcées. »

     

    Pour Jean-Christophe Poulet, Maire de Bessancourt (95), co-Président du Front Démocrate Ile de France : « Le Front Démocrate Ile de France propose que le périmètre de la future Métropole du Grand Paris soit élargit par la représentation nationale aux villes nouvelles de Cergy-Pontoise, Marne-la-Vallée, Evry et Saint Quentin en Yvelines qui contribuent a structurer l’agglomération et aux aéroports de Roissy et d’Orly ! Nous souhaitons que le Plan Local d’Urbanisme soit maintenu afin d’assurer la cohésion territoriale et de mettre en œuvre un plan de création de logements ambitieux et durables afin de résorber la crise du logement qui plombe l’attractivité et le pouvoir d’achat des franciliens. »

     

     

    Par Alda Pereira-Lemaitre, Ancien Maire de Noisy le Sec (93), co-Présidente du Front Démocrate Ile de France : « La Métropole du Grand Paris doit devenir un modèle d’intégration laïque et Républicain grâce a une meilleure cohérence urbaine et une véritable solidarité fiscale et économique. Il faut sortir des clivages géographiques qui stigmatisent certains quartiers de banlieue pour les intégrer a la Métropole du Grand Paris. Demain, il n’y aura plus de parisiens et de banlieusards, mais nous serons tous des Grand Parisiens !... Le Grand Paris doit nous permettre d’inventer une nouvelle urbanité et un nouveau vivre ensemble plus fraternel et solidaire ! »

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu